English  
Vous êtes ici :Produits» MOT et MOTplus

MOT™ et MOT+ - Éditeur de Modèles de connaissances

MOT™ est un logiciel qui permet de construire une représentation graphique des connaissances dans divers champs de savoir et de mettre en évidence les relations qui existent entre elles. Le logiciel possède des capacités graphiques sophistiquées. MOTplus ajoute à l’éditeur MOT des capacités d’édition multi-domaine et par strates, ainsi que des fonctions d’annotations facilitant la modélisation des connaissances en équipe. La toute dernière version permet d'éditer des scénarios pédagogiques conformes à IMS-LD et de les exporter dans ce format, ainsi que l'édition d'ontologies selon le format OWL-DL.

Téléverser le logiciel

Pour démonstration ou commande : michel.leonard@licef.ca

Description du produit
Le logiciel MOT permet de construire une représentation des connaissances dans divers champs de savoir et de mettre en évidence graphiquement les relations qui existent entre elles. MOT utilise un certain nombre d’icà´nes graphiques représentant différents types de connaissances : concepts, procédures, principes et faits, ainsi que divers types de liens : composition, régulation, spécialisation, précédence, intrant/produit, instanciation. De plus, il intègre des règles de grammaire qui régissent les types de liens permis selon les types de connaissances. MOT permet également de représenter les habiletés et de les relier aux connaissances auxquelles elles s’appliquent, définissant ainsi les compétences à  atteindre.

Principales fonctionnalités

  • L’éditeur MOT est doté de fonctionnalités d’édition graphiques sophistiquées. Il permet de créer avec aisance des graphes représentant les divers types de connaissances et de liens, faisant ressortir la nature et la structure du contenu.
  • MOT permet d’associer des modèles aux connaissances et de déployer les modèles sur autant de niveaux que nécessaires.
  • MOT permet de filtrer un modèle pour n’afficher que certains types de connaissances ou de liens, de créer automatiquement le voisinage d’une connaissance en y regroupant toutes les connaissances à  une certaine distance d’une connaissance donnée.
  • MOT permet d’associer à  une connaissance des documents de tous types appliquant la norme OLE tels les traitements de textes, les présentateurs de diapositives, les fureteurs Web, les tableurs et les bases de données.
  • MOT permet de documenter un modèle au moyen de commentaires associés aux connaissances ou aux liens et de construire automatiquement un fichier texte regroupant ces commentaires.
  • MOT permet de modifier la plupart des attributs graphiques d’un objet tels que couleur, trame, fonte, alignement, ainsi que la position relative des objets par superposition, alignement, espacement, etc.
  • MOT est doté de fonctionnalités d’import/export, notamment vers le standard XML et les bases de données, d’impression, d’annulation et de sauvegarde qui en font un outil de haute qualité.

Fonctionnalités additionnelles de MOT+

  • Créer des strates permettant d'étager les modèles sur une troisième dimensions
  • Créer des variantes des modèles et les visualiser de façon intégrée
  • Afficher tous les objets du domaine du projet (liste).
  • Lier plusieurs applications (OLE) ou documents à une connaissance ou un commentaire d’un modèle.
  • Intégrer à un objet un ou plusieurs co-modèles d'un autre domaine.
  • Intégrer à un même fichier plusieurs domaines regroupés sous un projet.
  • Importer des fichiers MOTPlus (agrégation de modèle MOTPlus).
  • Ouverture de fichiers créés par la version MOT
  • Gestion des projets avec navigation dans l’arborescence des divers sujets et de leurs sous modèles respectifs
  • Choix parmi les 4 types de modèles spécialisés :
    • Modèle standard : incluant les objets MOT habituels (concepts, procédures, principes, faits) définis pour la Modélisation par Objets Typés
    • Modèle organigramme : réservé aux objets ‘concepts’, ‘procédures’ et ‘options (de forme losange)’, avec possibilité de distribuer graphiquement les objets en fonction de colonnes d’acteurs.
    • Modèle pédagogique de type Learning Design : Le modèle produit peut être exporté dans un « Manifeste » de type XML-LD, validé en fonction de la norme IMSLD .
    • Modèle ontologique de type OWL : Les éléments OWL sont illustrés par des objets graphiques spécifiques, leurs relations permises, ainsi que par des étiquettes spécifiant les axiomes de l'ontologie. Le modèle est validé lors de son exportation dans le format standard OWL-DL

Avantages comparatifs

  1. Simplicité et puissance. Il n’existe actuellement aucun outil de modélisation comparable. A une extrémité du spectre, les outils de dessin permettre de décrire un modèle mais sans représentation sous-jacente des objets. à€ l’autre extrémité, les outils CASE supportent la construction de modèles complexes mieux adaptés au génie logiciel qu’à  l’ingénierie pédagogique ou à  la ré-ingénierie des processus de gestion.
  2. Facilité d’apprentissage et d’utilisation. L’expérience d’utilisation sur le terrain montre que le logiciel peut àªtre maà®trisé en quelques heures par des formateurs, des gestionnaires, des étudiants adultes et màªme des étudiants de niveau secondaire.
  3. Modèles intégrés. L’intéràªt principal de MOT réside dans sa capacité à  intégrer dans le màªme modèle des points de vue différents (conceptuel, procédural ou stratégique), sur une màªme réalité, plutà´t que de les représenter par des techniques différentes.
  4. Liens avec pédagogie et média. La distinction entre les types de connaissances et de liens est maintenant bien établie en génie logiciel et en éducation. L’éditeur MOT est particulièrement utile en ingénierie de systèmes d’apprentissage o๠la distinction entre les types de modèles et les types de connaissances oriente le choix des traitements pédagogiques et médiatiques.
  5. Généralité. La technique de représentation est générale. Elle s’applique dans tous les domaines de connaissance et permet de construire différents types de modèles comme les hiérarchies de classes ou de composantes, les procédures séquentielles, parallèles ou itératives, les théories et les structures de contrà´les, les processus et les méthodes.
  6. Diversité des applications. En plus de son usage premier en ingénierie pédagogique, l’éditeur MOT a montré son utilité dans d’autres domaines : la modélisation des processus d’informatisation d’une école, la représentation de diverses méthodes, la ré-ingénierie des processus organisationnels, la description conceptuelles de logiciels, les plans de cours et de documents, etc.

Origine et statut actuel
Le logiciel MOT a été extrait de l’Atelier de génie didactique (AGD) au cours de l’année 1995 et entièrement reprogrammé sur des bases solides par programmation orientée objet au Centre de recherche LICEF de la Télé-université. Il a été largement utilisé avec succès dans plusieurs organisations au cours des trois dernières années. Il existe en version française et anglaise. Une aide contextuelle est intégrée au logiciel et sous forme guide imprimé. La R&D s’est poursuivie sur le logiciel dans le cadre du projet AGDI financé par le programme industrielle de recherche pour la défense et par un apport financier du réseau de centre d’excellence en télé-apprentissage.

MOT a atteint le stade de la commercialisation, confiée à  Technologies COGIGRAPH. Plusieurs licences ont été vendues dans le milieu universitaire, ainsi qu’à  des entreprises telles que Hydro-Québec, Tecsult-Eduplus et COM4.

   PRÉSENTATION    ÉQUIPE et EXPERTISE    SERVICES    PRODUITS    CLIENTÈLE    NOUS CONTACTER
Connexion

Info : info@licef.ca
Technologies Cogigraph inc © 2008